Étude sur les bénéfices économiques des compteurs de sectorisation sur trois territoires des Deux-Sèvres

Ce rapport final vise à présenter l’impact de la mise en œuvre de la sectorisation des réseaux d’eau potable sur différents acteurs : les collectivités, les entreprises, les abonnés domestiques et l’environnement, afin d’en démontrer l’intérêt économique et environnemental.
L'étude porte sur trois territoires du département des Deux-Sèvres : le Syndicat de Val de Loire, le Syndicat des Eaux du Vivier et le Syndicat pour l’étude et la réalisation des travaux d’amélioration de la desserte en eau potable du sud des Deux-Sèvres (SERTAD).
Ces trois syndicats ont été choisis pour leur implication dans la mise en œuvre d’outil de sectorisation afin de réduire les fuites des réseaux d’eau potable et préserver la ressource en eau.
  • Producteur Auteur : Agence de l'eau Loire-Bretagne, Ecodécision, Eco Logique Conseil
  • Type de média : document
  • Créé le : 01 décembre 2020
  • Thèmes associés : Acteurs de la gestion de l'eau, Eau potable

Partager cette page sur :